Une ONG préconise la création d’un bureau indépendant sur les droits de l’homme

above-ground

Informations

Auteur :

Above Ground

Date :

15 novembre, 2016

Lieu :

Canada

Lien externe :

Liens internet

Contenu :

Dans un rapport, l’ONG Above Ground critique le Point de contact national mis en place afin de promouvoir l’adhésion des multinationales canadiennes aux Principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales. Le rapport dresse les constats suivants :

– Le PCN manque d’indépendance.

– Le PCN manque de transparence.

– La procédure est ralentie par des délais injustifiés.

– Le PCN est trop enclin à rejeter d’office les plaintes.

– Le PCN ne statue pas sur le fait que l’entreprise a enfreint ou non les Principes directeurs.

– La pénalité prévue par le gouvernement du Canada s’est avérée inefficace pour assurer le respect des Principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales.

– La procédure se solde rarement par un accord ou des recommandations, et aucun mécanisme de suivi efficace n’est en place.

– Le PCN n’a pas su fournir de recours effectif aux plaignants et ce, depuis sa création il y a plus de quinze ans

Face à ces constats, Above Ground préconise la création d’un bureau indépendant qui agirait en tant qu’intermédiaire lorsqu’une plainte contre une compagnie canadienne sera présentée.