« Suisse : Les multinationales alertent sur les risques d’une loi qui tiendrait la maison mère responsable des violations des droits de l’homme de ses filiales à l’étranger »

le-temps

Informations

Auteur :

Sylvain Besson, Le Temps

Date :

4 octobre, 2016

Lieu :

Suisse

Lien externe :

Liens internet

Contenu :

« …[L]’initiative «pour des multinationales responsables»…sera déposée lundi prochain à Berne, à la Chancellerie fédérale, munie de quelque 120 000 signatures…[pour imposer] aux entreprises suisses de respecter, aussi à l’étranger, les normes internationalement reconnues sur les droits de l’homme ou l’environnement.

Cette obligation s’étendrait à leurs filiales étrangères et aux sociétés qu’elles contrôlent…

Selon [le lobby des grandes entreprises], l’initiative autoriserait n’importe qui à déposer plainte en Suisse contre une multinationale sur la base d’éléments vagues, occasionnant au passage d’importants dégâts médiatiques.

La notion de responsabilité directe de la maison mère est ce qui inquiète le plus les entreprises. Elle les obligerait à prouver leur innocence pour des faits survenus dans des pays lointains, donc difficiles à vérifier, selon economie suisse…[Fait référence à Glencore, Lonza, Nestlé] »