PCN japonais – violation des droits de l’homme dans une centrale de charbon thermique en Indonésie

Diapositive1

Informations

Nom :

PCN japonais - violation des droits de l'homme dans une centrale de charbon thermique en Indonésie.

Auteur/organisation :

Leaders de communautés indonésiennes, soutenues par Greenpeace Indonésie

Date :

juillet, 2015

Lire le document

Autre :

Après avoir conduit une première évaluation, le PCN japonais a accepté la plainte le 28 juin 2016, l’affaire est donc pendante.

Pour plus d’informations sur les PCN, voir la page sur le question de la diligence raisonnable à l’OCDE. 

Fiche synthétique

Entreprise(s) concernée(s) :

Itochu et J-Power

Risques d'incidences soulevés, par domaine :

Droits de l’homme en général et droit de l’environnement

Lieu des incidences :

Indonésie

Devoir de l'entreprise au regard des PDNU :

Les Principes directeurs définissent la diligence raisonnable en matière de droits humains par les étapes suivantes : 1) évaluer les impacts réels et potentiels sur les droits humains ; 2) intégrer et agir sur les résultats de ces évaluations ; 3) faire un suivi de la façon dont les impacts sont traités ; et 4) communiquer sur la façon dont les impacts sont traités.

Résumé

Résumé :

Les plaignants reprochent aux entreprises de ne pas avoir exercé correctement leur devoir de due diligence : pas de consultations avec toutes les communautés affectées pour se rendre compte de tous les impacts négatifs de la construction d’une centrale de charbon thermique en Indonésie