OXFAM : campagne pour interpeller diverses marques

oxfam

Informations

Nom :

La face cachée des marques : Justice alimentaire et les 10 géants du secteur alimentaire et des boissons

Auteur/organisation :

OXFAM

Date :

février, 2013

Lire le document

Fiche synthétique

Entreprise(s) concernée(s) :

La campagne d'Oxfam se concentre sur 10 des entreprises du secteur alimentaire et des boissons les plus puissantes au monde : Associated British Foods (ABF), Coca-Cola, Danone, General Mills, Kellogg, Mars, Mondelez International (anciennement Kraft Foods), Nestlé, PepsiCo et Unilever.

Risques d'incidences soulevés, par domaine :

Terres, femmes, agriculteurs, ouvriers, climat, transparence, eau

Lieu des incidences :

Monde

Relation causale :

Chaînes d’approvisionnement, partenaires commerciaux et gouvernementaux

Devoir de l'entreprise au regard des PDNU :

Selon les principes des Nations unies, les entreprises ont une obligation de vigilance pour veiller à ne pas enfreindre les droits humains et doivent éliminer ou atténuer tout impact néfaste de leurs activités ou relations. Pour répondre à ces exigences, les entreprises doivent mettre en place des politiques et des processus pour identifier et gérer les risques de violation des droits humains, s’engager avec des fournisseurs, des acteurs et les organismes gouvernementaux concernés et développer des procédures de doléances pour remédier à tout abus. Les 10 géants sont les acteurs industriels les plus visibles au sein du système alimentaire mondial et exercent un immense pouvoir. À eux seuls, ils génèrent un revenu supérieur à 1,1 milliard de dollars par jour. Leur revenu annuel de plus de 450 milliards de dollars équivaut à la somme des PIB de tous les pays à faible revenu. Une réforme des politiques et des pratiques de la part des 10 géants aurait des répercussions sur toute la chaîne de valeur.

Résumé

Résumé :

OXFAM s’est intéressé aux politiques des plus grandes entreprises alimentaires sur diverses problématiques (de la gestion de l’eau aux droits des femmes), le comportement qu’ elles attendent de leurs fournisseurs et ce qu’elles prétendent faire pour mesurer leur impact sur les ouvriers et agriculteurs qui fabriquent leurs ingrédients  La campagne La face cachée des marques menée par Oxfam compare les politiques mises en œuvre par les différentes entreprises et encourage ces dernières à se lancer dans une « course à l’excellence » pour améliorer leurs performances sociales et environnementales. Nestlé et Unilever sont en tête du classement établi par Oxfam.