ConocoPhillips attaqué pour ses pratiques environnementales et sociales

Business & Human Rights

Informations

Auteur/organisation :

Société civile.

Date :

septembre, 2016

Lire le document

Fiche synthétique

Entreprise(s) concernée(s) :

ConocoPhillips

Risques d'incidences soulevés, par domaine :

Violations des droits des communautés environnant le projet

Dégradation environnementale

Lieu des incidences :

San martin, Département de Cesar, Colombie

Devoir de l'entreprise au regard des PDNU :

Le devoir de vigilance ne concerne pas uniquement l’entreprise en interne mais également les dommages environnementaux et sociétaux résultant de l’activité de l’entreprise. Il convient de veiller en amont d’un projet à éviter ces impacts et à réduire/corriger les incidences causées en aval.

Résumé

Résumé :

Le 02 décembre 2015, les autorités colombiennes octroient à l’entreprise américaine ConocoPhillips le droit de prospecter à la recherche d’hydrocarbures à San Martin. Cependant, la Corporation d’avocats Luis Carlos Pérez et la Corporation de défense de l’eau, du territoire et des écosystèmes dénoncent le fait que la compagnie a outrepassé les limites de l’autorisation en prospectant sur des gisements non-conventionnels et lancent une pétition.

En outre, selon la société civile, l’entreprise, soutenue par le Gouvernement, commettrait de nombreuses violations des droits de l’homme, comprennant notamment intimidations et violence physique, envers les communautés locales s’opposant aux activités de Conoco par des grèves et manifestations pacifiques.

Face aux accusations portées, Conoco répond le 31 octobre 2016 que les activistes opposés au procédé de fracturation hydraulique occupent  de manière illégale le site depuis le 18 avril dernier, obligeant la compagnie à faire appel au soutien de l’Etat. L’entreprise affirme avoir mené plus de 100 processus de dialogue avec les communautés depuis le début du projet.