Contributeurs

L’alimentation de ce site internet nécessite un travail de collaboration avec plusieurs acteurs, afin d’offrir un niveau d’information de qualité et rigoureux. Vous souhaitez vous aussi contribuer au Centre de ressources ? Contactez-nous

mc-cailletMarie-Caroline Caillet

Fondatrice du Centre de ressources sur la vigilance sociétale, Marie-Caroline Caillet a soutenu sa thèse en droit à l’Université de Bordeaux en novembre 2014, avec la mention très honorable et les félicitations du jury. La thèse porte sur « Le droit à l’épreuve de la RSE : étude à partir des entreprises transnationales ». Marie-Caroline a réalisé plusieurs travaux de recherche sur la responsabilité des entreprises et les droits de l’Homme dans le cadre de ses études avant de faire un stage au OHCHR puis de travailler comme juriste au sein d’une entreprise multinationale du secteur parapétrolier.  Elle a par la suite obtenu son Certificat d’Aptitude à la Profession d’avocat puis a rejoint l’ONG Sherpa. Marie-Caroline travaille aujourd’hui en tant que Directrice conseil Droit et RSE avec le Cabinet Be-linked-groupe Greenflex. Elle continue par ailleurs de conduire des travaux de recherche en droit sur la vigilance sociétale. Contact 


DaugareilhIsabelle Daugareilh

Directrice de recherche CNRS. Depuis 2011, elle dirige le COMPTRASEC (Centre de droit comparé du travail et de la sécurité sociale), UMR CNRS 5114 de l’Université de Bordeaux. Elle est directrice de publication de la Revue de droit comparé du travail et de la sécurité sociale. Spécialiste de droit social international et comparé, elle enseigne depuis 1990 dans plusieurs Master de l’Université de Bordeaux et de l’Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux. Elle est chercheur associé du CRIMT (Centre de recherche international sur la mondialisation et le travail) au Canada. Elle a été experte auprès du Parlement européen sur le travail décent dans les pays en voie de développement. Elle préside la commission SHS du CCRDT de la Région Aquitaine et est vice-présidente du CESE Aquitaine.

Ses thèmes de recherches portent à titre principal sur la dimension sociale de la globalisation de l’économie, et sur les migrations internationales.

Elle a coordonné un projet de recherche européen sur la responsabilité sociale des multinationales européennes dans le cadre du 6ème PCRDT (ESTER 2004-2007) ainsi qu’un projet de recherche financé par la Région Aquitaine sur « La responsabilité sociale des entreprises, vecteur d’un droit social de la mondialisation » (2007-2010). Elle a participé à l’ANR de Nicolas Postel (Clerse-Lille) sur la responsabilité sociale et environnementale des entreprises : transition institutionnelle ou retour du paternalisme ? (RSTI – 2009-2012).

Elle a dirigé plusieurs ouvrages dont Le dialogue social dans les instances transnationales d’entreprises européennes, éd. PUB, 2013, Responsabilité sociale de l’entreprise transnationale et globalisation de l’économie, éd. Bruylant 2010. Mondialisation travail et droits fondamentaux, éd. Bruylant, 2005, Migrations internationales et marché du travail, éd. Chroniques sociales, Lyon, 2005, Leçons d’une réduction de la durée du travail, éd. MSHA, Bordeaux, 2005. Elle est auteur et co-auteur d’articles publiés dans des revues étrangères et françaises sur différents aspects de la globalisation, sur les droits sociaux des étrangers, sur les discriminations, sur divers aspects de la relation de travail. Elle prépare actuellement plusieurs ouvrages, un premier sur la RSE, vecteur d‘un droit social de la mondialisation, un deuxième sur l’accès à la justice sociale, un troisième sur les relations entre environnement et travail, et un quatrième sur la sécurité sociale.

 

ClaraClara Daoud

Elève avocate à l’Ecole de Formation du Barreau de Paris, Clara souhaite placer la question du devoir de vigilance des entreprises au centre de son projet professionnel. Après un Master 2 en Droit international privé et droit du commerce international (Paris I), elle a choisi de poursuivre ses études juridiques avec un Master 2 Droits de l’Homme et droit humanitaire (Paris II). Son parcours universitaire et ses expériences professionnelles lui ont fait prendre conscience de son intérêt pour la protection des droits de l’Homme. C’est dans le cadre de son stage de fin d’études au sein du cabinet de conseil Be-Linked que Clara a rencontré Marie-Caroline, et qu’elle a ainsi pu contribuer à l’élaboration du centre de ressources sur la vigilance sociétale.